Inauguration d'un monument aborigène en Australie, près de Weipa

Un monument composé d'arbres découpés à Red Beach, Prunung


Grace John et Richard Barkley dévoilent un panneau explicatif au monument de Prunung.

Les 17 arbres découpés ont une signification spirituelle et culturelle pour les propriétaires traditionnels. En effet, leurs ancêtres découpaient ces arbres pour en extraire le miel sauvage. Ce monument a été érigé en 2007, au terme de négociations sur la gestion du patrimoine entre les propriétaires traditionnels - issus du peuple Thanikwithi - et Rio Tinto Alcan. Environ 80 personnes ont assisté à l'inauguration, qui comprenait des chants, une cérémonie traditionnelle de fumée et des discours des propriétaires traditionnels Richard Barkley, Grace John et Thanakupi, ainsi que de représentants de Rio Tinto Alcan.

Richard Barkle, l'aîné des propriétaires traditionnels, a encouragé tous les membres du public à se rendre à Prunung pour y voir les arbres et en comprendre la signification, grâce aux panneaux explicatifs. «Prunung est un lieu très important pour les générations futures, pour nos enfants et pour tout le monde, a-t-il déclaré. Maintenant, lorsque les gens viennent ici, ils peuvent en apprendre plus sur notre culture et admirer le patrimoine de nos ancêtres et de la région.»

Thanakupi était l'une des propriétaires traditionnelles présente à la cérémonie. Elle a fait part au public de ses souvenirs d'enfance sur la mission où elle a grandi, où il n'y avait qu'une seul hache pour 300 personnes. «Je me rappelle des attentes interminables avec ma famille pour pouvoir utiliser cette unique hache. Tant de personnes en avaient besoin. Quand c'était finalement notre tour, nous partions recueillir du miel sauvage. À l'école, ils nous en mettaient dans notre maïs écrasé pour le déjeuner, alors c'était toujours merveilleux de pouvoir manger du vrai miel naturel.»

Rob Atkinson, directeur général, Weipa, a souligné la signification du monument et les étapes qui ont mené à sa création : «Pour moi, cette oeuvre montre que tout problème a une solution, tant que les gens sont prêts à s'asseoir autour d'une table pour communiquer. J'espère que les personnes qui visiteront Prunung au cours des prochaines années continueront à venir voir ce monument, qu'ils reconnaîtront et respecteront le travail des ancêtres et qu'ils sauront apprécier la riche histoire de ces terres.»